Accueil
Actualité
Catalogue
A paraître
Blog des ELS La Revue Littéraire



vendredi 30 octobre 2009

1162. Les Souffleuses de Béatrice Cussol

Les Souffleuses de Béatrice Cussol sont en librairie depuis quelques jours. Avec une couverture dans la lignée de celle de son précédent livre publié chez Laureli/Léo Scheer, Sinon.

Voici une vidéo réalisée il y a quelques mois, quand Rome était écrasée de chaleur : lecture d'extraits et entretien réalisé avec une questionneuse mystère ' que certains reconnaîtront peut-être à ses volutes de cigarette d'une marque américaine dont on parle beaucoup dans Mad Menâ?¦

Béatrice Cussol est également artiste plasticienne, comme vous le savez sans doute. On a pu récemment voir ses œuvres à la foire off de la FIAC, chez Slick.

mercredi 7 octobre 2009

1135. Raymond Federman (1928-2009)

Les Éditions Léo Scheer ont la douleur de vous annoncer le décès de Raymond Federman, survenu hier. Nous pensons à sa famille, à ses amis, à tous ceux qui l'aiment. Il nous manque, cruellement.

lundi 5 octobre 2009

1129. Bastien Gallet & Emmanuel Tugny, invités du festival Midi Minuit Poésie

Le festival Midi Minuit Poésie se déroulera à Nantes du 6 au 11 octobre, dans le quartier Decré et au Pannonica. Vous pouvez consulter la programmation ici. En voici une sélection Laureliphile :

Bastien Gallet et Rodolphe Burger présenteront « Mississipis (les vies imaginaires d'un chanteur de blues) », un concert-lecture vendredi 9 octobre à 21 heures, place du Change (gratuit).

La veille, jeudi 8 octobre à 20h30, ils présenteront cette même pièce au Triangle, à Rennes :

« Ce ne sont que des fragments. Des bouts parlés, joués et chantés de la vie d'un chanteur de blues. Un roman picaresque entre les bras du delta du Mississipi. Un souvenir ressassé qu'on a oublié ou des détails grossis d'une photographie ou un accord de ré mineur indéfiniment varié à la guitare. Le chanteur de blues est seul parce qu'il est un paysage et les gens qui l'habitent et leurs voix qui bourdonnent. Il chante parce qu'il ne se souvient plus mais pas pour se souvenir, pour tenir et encercler son oubli. Les fragments font plusieurs histoires et les histoires plusieurs musiques. Entre chaque bras du fleuve qui s'épand avant de tomber dans l'océan, il y a des mondes et des bifurcations, l'eau freine tant sa course qu'elle s'arrête parfois de couler. Le chanteur contemple un instant son reflet dans cette eau stagnante, pense à quelque chose qui fera peut-être, plus tard, un morceau qu'il enregistrera dans un studio de campagne, et poursuit sa route. »

Samedi 10 octobre à 22h15 au Pannonica, à Nantes (réservation au 02 51 72 10 10), toujours dans le cadre du festival Midi Minuit Poésie, Emmanuel Tugny lira en s'accompagnant à la guitare des extraits de son livre Mademoiselle de Biche ainsi que deux inédits à paraître : Le Silure (Laureli/Léo Scheer, janvier 2010) et Sidération ! (Éditions Léo Scheer, Variations, mars 2010).

Archives Syndication
septembre 2010 (271)
janvier 2010 (273)
novembre 2009 (210)
octobre 2009 (221)
septembre 2009 (271)
juin 2009 (192)
mai 2009 (163)
avril 2009 (122)
mars 2009 (211)
janvier 2009 (273)
décembre 2008 (183)
novembre 2008 (210)
septembre 2008 (271)
juin 2008 (192)
mai 2008 (163)
avril 2008 (122)
février 2008 (196)
janvier 2008 (273)
décembre 2007 (183)
novembre 2007 (210)
octobre 2007 (221)
septembre 2007 (271)
août 2007 (235)
juillet 2007 (177)
juin 2007 (192)
fil rss
fil rss commentaires



Copyright
Top