Accueil
Actualité
L'équipe des E.L.S.
Catalogue
A paraître
Blog des ELS
La Revue Littéraire
TV6

recherche
La Chasse spirituelle La Chasse spirituelle
Arthur Rimbaud
Editions Léo Scheer


parution 5 décembre 2012
448 pages pages
25 euros
      %##1@

  Lire un extrait




L'une des « affaires  » littéraires les plus controversées : retour sur un mystère qui a ébranlé les années 50.

Postface de Jean-Jacques Lefrère

La Chasse spirituelle d’Arthur Rimbaud est un des grands mystères de la littérature française. L’affaire, que l’on croyait enterrée depuis soixante ans, resurgit aujourd’hui grâce à l’investigation minutieuse du spécialiste incontesté qu’est Jean-Jacques Lefrère. En menant l’enquête, le biographe de Rimbaud a découvert de nombreux indices qui confirment qu’à l’origine de La Chasse spirituelle il existait bel et bien un authentique manuscrit du poète.

D’habitude, les savants viennent démontrer que tel chef-d’œuvre trônant dans les musées ou les bibliothèques n’est, en réalité, qu’un faux. Ici, nous assistons à l’inverse : ce qui avait fini, après d’âpres polémiques, par être classé au rang des pastiches refait surface avec tous les attributs d’un vrai Rimbaud, dont le manuscrit avait été perdu (peut-être le verrons-nous d’ailleurs réapparaître à l’occasion de cette nouvelle publication).

Que s’est-il passé en 1949 ? Nicolas Bataille, comédien, et Akakia Viala, metteur en scène de théâtre, sont déçus. Leur adaptation sur scène d’Une saison en enfer, selon la critique et le public, méritait bien son nom. Ils décident de se venger. Amis du libraire Maurice Billot, lui-même proche de Maurice Saillet, Maurice Nadeau et Pascal Pia, ils lui confient, en exigeant la plus grande discrétion, un manuscrit attribué à Rimbaud. C’est alors que tout s’emballe : Saillet publie le chef-d’œuvre retrouvé sous forme d’une plaquette préfacée par Pia, et Nadeau lui consacre la une de Combat. André Breton, ayant toujours un compte à régler avec quelqu’un, saute sur l’occasion pour dénoncer la supercherie et écrit un pamphlet, Flagrant délit, destiné à décrédibiliser le livre (Nadeau ne s’en remettra d’ailleurs jamais complètement). La presse s’empare de l’affaire, qui devient un énorme scandale international, dont on a du mal, aujourd’hui, à imaginer les répercutions.

Voici donc la publication de La Chasse spirituelle, texte dont rien ne permet plus désormais d’affirmer qu’il est ou n’est pas de Rimbaud avec en postface l’incroyable travail de Jean-Jacques Lefrère, accompagné des documents qui lui ont permis de mener ses recherches (celles-ci l’ayant conduit jusqu’à des personnages aussi fascinants qu’Emmanuel Peillet).

JEAN-JACQUES LEFRÈRE médecin et chercheur en hématologie. Passionné de littérature, et en particulier du XIXe siècle, il s’est imposé depuis une quinzaine d’années avec ses ouvrages historiques très documentés, qui suscitent toujours de vives polémiques avec les autres spécialistes des auteurs qu’il aborde. Il a écrit ou établit de nombreux ouvrages dont : Arthur Rimbaud (Fayard, 2001), Isidore Ducasse : auteur des “Chants de Maldoror, par le comte de Lautréamont” (Fayard, 1998), Arthur Rimbaud, Correspondance, présentation et notes de Jean- Jacques Lefrère (Fayard, 2007), ou encore l’avant-propos au livre de Bernard Teyssèdre, Arthur Rimbaud et le foutoir zutique (Éditions Léo Scheer, 2011).


Copyright
Top