Accueil
Actualité
L'équipe des E.L.S.
Catalogue
A paraître
Blog des ELS
La Revue Littéraire

recherche
Recherche hermaphrodites clonés, étrangers s’abstenir Recherche hermaphrodites clonés, étrangers s’abstenir
Basile Panurgias
Éditions Léo Scheer


parution 8 octobre 2004
112 pages
16 euros
isbn 2-915280-51-7
EAN 9782915280517
code article : F69838
20,5 x 14
      %##1@




Fiction théâtrale sur l’économie du désir et l’évolution des rapports de couple avec un ton contemporain empreint d’humour et d’une lucidité ludique.
Quatre personnages, une scénographie épurée. Une circulation de parole obsédante, parfois claustrophobique, qui interroge les relations humaines, leur vacuité désespérée. Deux couples en chassé-croisé : la confrontation entre Boris et Caroline - deux électrons libres, atypiques et fascinants, qui se rencontrent - et Anna et Gérald - un vieux couple de jeunes conformistes à la recherche d’un peu de sel dans leurs existences ternes.
Boris et Caroline se sont rencontrés sur Internet. Ils jouent la légèreté et n’en sont pas moins rattrapés par leurs sentiments. Leurs dialogues, superficiels, drôles, ludiques se chargent peu à peu d’une intensité teintée d’angoisse. Comme si la fuite du temps, la conscience du temps qui passe assombrissait peu à peu leur insouciance mondaine en conférant à leurs personnages une dimension dramatique. Boris - une incarnation du poète - n’a qu’un seul œil, qu’une perspective. Ce qui ne restreint pas sa vision, bien au contraire : c’est comme s’il assumait ainsi, symboliquement, sa vision du monde singulière.
En miroir, le marasme sentimental d’Anna et Gérald représente l’existence de gens qui ne vivent que d’espoirs déçus. Ils apparaissent comme une incarnation de la destinée des couples : la stabilité, le doute (et la recherche d’autres expériences, d’autres désirs), enfin l’enfant comme accomplissement.
Boris et Caroline les branchés déjantés. Anna et Gérald les bourgeois pépères. Chacun est fasciné par l’autre, chacun rejette l’identité et la différence de l’autre. Dans cet anti-vaudeville, les convoitises sentimentales n’aboutissent qu’à une seule conclusion : ôtés les apparences, les oripeaux sociaux, ne restent que des individus englués de peurs, de tabous et mus par des désirs qu’ils acceptent plus ou moins.
Recherche hermaphrodites clonés, étrangers s’abstenir : une représentation d’un désir qui, pour aimer convoiter l’inattendu, l’exotique, voire l’inquiétant, n’en finit pas moins par préférer la contemplation du même - normé, calibré.

Copyright
Top