Accueil
Actualité
L'équipe des E.L.S.
Catalogue
A paraître
Blog des ELS
La Revue Littéraire

recherche
Échapper à la psychanalyse Échapper à la psychanalyse
Notes sur l’amour et l’amitié
Didier Eribon
Éditions Léo Scheer

Essais
parution juin 2005
96 pages
16 euros
isbn 2915280932
EAN 9782915280937
      %##1@




A l’occasion d’une relecture des Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthes, Didier Eribon analyse le rapport à l’amour et à l’amitié, aujourd’hui (au temps, notamment, des théories queer) dans une volonté d’émancipation thélorique et politique à l’égard de la psychanalyse. Un essai manifeste.

En relisant, à l’occasion d’un colloque sur l’amour, les Fragments d’un discours amoureux de Roland Barthes, Didier Eribon fut frappé par le geste politique et théorique qui sous-tend cette mise en scène du sentiment amoureux : une volonté de résister au freudo-marxisme qui régnait dans les milieux de la gauche intellectuelle de l’aprèsmai 1968, mais plus généralement, d’échapper à l’emprise de la psychanalyse. Ne trouve t-on pas un projet rigoureusement identique chez Foucault lorsqu’il publie, à peu près au même moment, le premier volume de son Histoire de la sexualité ?

L’amour chez l’un, le « corps et les plaisirs » chez l’autre, l’amitié chez les deux, deviennent les vecteurs d’une réflexion sur les possibilités de s’inventer soi-même et sur les moyens de fonder une éthique et une politique de la subjectivation, débarassées de la conceptualité analytique et du rôle de frein à l’innovation que celle-ci ne cesse de jouer.

A un moment où, dans le sillage de la théorie queer, la pensée radicale se tourne à nouveau vers la psychanalyse, Didier Eribon se propose ici, dans ce texte bref qui pourrait avoir valeur de manifeste, de réactiver au contraire le mouvement de fuite à l’égard de cette dernière qui a caractérisé la philosophie subversive des années 1970.


Copyright
Top