Accueil
Actualité
L'équipe des E.L.S.
Catalogue
A paraître
Blog des ELS
La Revue Littéraire
TV6

recherche
Je m’appelle Jeanne Mass Je m’appelle Jeanne Mass
Thomas Lélu
Editions Léo Scheer


parution 2005
192 pages
17 euros
isbn 2-915280-22-3
    




Roman. Une intrigue captivante, une drôlerie irrésistible, des rebondissements burlesques, des personnages à la fois proches et fantastiques... L’auteur du Manuel de la photo ratée crée avec Je m’appelle Jeanne Mass le roman générationnel du troisième millénaire, entre émotion et dérision.

Jeanne Mass et son ami Derrick sont videurs au Coconut Café, une boîte branchée de la capitale. Une nuit apparemment comme les autres, entre concert mythique et recherche effrénée de l’âme sœur d’une nuit sur fond d’éthylisme avancé, leur patron, Roger Pichou, est violemment assassiné par deux ours roses. Jeanne découvre le corps. Il est évidemment soupçonné du meurtre... S’en suit un road movie haletant dont les motivations tournent court assez vite : les ours roses se font pincer dans le TGV sans billets et sont arrêtés... mais qu’importe ! ce qui compte, n’est-ce pas la quête ? Le fait de courir dans la course ? de fuir dans la fuite ? d’aimer dans l’amour ?... et de jouer avec les ficelles du roman au point de les faire éclater... de rire ? Tout comme le lecteur, irrésistiblement emporté dans cet univers à la fois délirant et familier au sein duquel l’auteur s’amuse à s’inviter, de temps à autres, d’intrusions directives en profil discret digne d’un Hitchcock en sweet, fondu dans le décor...

Je m’appelle Jeanne Mass mêle ainsi intrigue policière, comédie, road movie, roman d’amour et d’amitié, sur fond d’incursions télévisuelles, de chansons culte, de paysages bretons, de bretelles de périphérique, d’alcool, de drogues, de sexe, de soirées décadentes et de camping... « Jeanne Mass c’est lui », c’est vous, c’est nous : des entités désirantes, foules sentimentales et consommateurs jamais repus en recherche d’un supplément d’âme parmi l’absurdité d’un monde dont il vaut mieux rire.

Thomas Lélu crée un univers étrange et hilarant, à la fois ludique et esthétique, aux marges du roman populaire et d’une science fiction décalée interrogeant les moteurs mêmes de la création littéraire.


Copyright
Top