Accueil
Actualité
L'équipe des E.L.S.
Catalogue
A paraître
Blog des ELS
La Revue Littéraire

recherche
Proust vous écrira Proust vous écrira
Marie-Odile Beauvais



parution 17 janvier 2005
208 pages
21,01 Euros
isbn 2-915341-26-5
      %##1@




Un parcours subjectif et malicieux dans la Correspondance de Proust, qui permet des rapprochements surprenants entre le monde de l’écrivain et le nôtre.

En choisissant des extraits de la monumentale correspondance de Proust, Marie-Odile Beauvais nous offre un parcours de lecture étonnant. Plus qu’un exercice d’admiration, il s’agit d’accéder à une connaissance intime, iconoclaste, de Proust, de témoigner de son humour et de sa générosité, qu’il écrive à une princesse ou à sa cuisinière.

Marie-Odile Beauvais met en place un véritable échange avec l’écrivain, et, comme lui, mêle de manière élégante et fluide la vie quotidienne et la création littéraire. Elle nous livre pastiche, commentaires, autobiographie et conseils ludiques : comment remercier d’un envoi de lilas, de pied de vigne ou de chocolats ; comment dire votre joie à celui qui se marie ; comment convaincre votre mère de vous envoyer de l’argent… Et si Proust pouvait vous simplifier la vie ?

« Retrouver le temps » de Marcel, ses potins, ses intrigues, ses amitiés, permet aussi des téléscopages inédits entre les époques, des correspondances jubilatoires entre le début du xxe siècle et le monde actuel. Il s’agit moins de fournir un document érudit supplémentaire sur la vie d’un grand écrivain que de pointer les éternels travers de la condition humaine, en suivant le parcours d’un homme complexe, de ses amours de jeunesse à ses premiers succès littéraires.

Au moment où la correspondance de Proust est remise à l’honneur (une anthologie est parue chez Plon en octobre 2004), ce livre est destiné aussi bien aux connaisseurs, qui seront sensibles au regard enthousiaste et décalé de Marie-Odile Beauvais, qu’à ceux qui ne se sont jamais plongés dans la Recherche, et qui trouveront dans ce livre une initiation sensible et drôle à l’univers proustien, ainsi qu’un écho amusé du nôtre.


Copyright
Top