Accueil
Nous contacterPlan du site
Actualité
L'équipe des E.L.S.
Catalogue
A paraître
Blog des ELS
La Revue Littéraire
TV6

recherche


José Agrippino De Paula
 

José Agrippino de Paula (1937-2007) est né á São Paulo en 1937. Il est l’auteur de romans, de nouvelles, de poèmes, de pièces de théâtre, scénariste de spectacles de musique et de danse et réalisateur de films. Caetano Veloso a mis en musique l’un de ses textes.

Étudiant en architecture à Rio de Janeiro pendant la période particulière de l’après-coup d’État militaire de 1964, il soutient les manifestations de l’opposition et s’imprègne de la production culturelle de cette époque ; il se montre cependant également séduit par les propositions d’un autre mouvement qui émerge aux États-Unis : le Pop-art et plus particulièrement en son sein, les créations d’Andy Warhol.

C’est le Pop-art qui conduit José Agrippino de Paula à penser le devenir des métropoles, la société de consommation, les avancées technologiques, la surproduction industrielle et la manière dont l’individu est atteint par ces révolutions.

Son inquiétude croissante donne le jour à des fragments manuscrits. Trois ou quatre pages à chaque fois, pendant trois ans. Des scènes isolées, souvent sans continuité apparente. Ayant écrit cent-cinquante pages, il fait masse de ces fragments et « monte » l’ensemble comme on le ferait pour les rushes d’un film.

Nous sommes en 1967. PanAmérica est prêt et sort en librairie, deux ans après Lugar Público, son premier livre. L’auteur vient d’avoir trente ans. PanAmérica draîna de nombreux admirateurs et finit par être considéré comme un classique de la littérature brésilienne de cette période. Il devint l’ouvrage de référence de nombreux artistes et intellectuels et fit l’objet d’études et de thèses universitaires.

José Agrippino de Paula est mort le 4 juillet 2007, chez lui, d’un arrêt cardiaque.

Depuis le milieu des années 70, il s’était retiré dans la petite ville d’Embu das Artes, dans la périphérie de São Paulo, refuge de nombre d’artistes et d’artisans. Il y vivait isolé, sans téléphone ni télévision ni fax ni Internet ni radio : aucun moyen de communication. Un diagnostic médical avait mentionné un état de schizophrénie et son frère unique était l’administrateur de son œuvre. Néanmoins, il recevait toujours des amis, des admirateurs, des étudiants et des journalistes avec lesquels il discutait longuement de sa création et de culture en général.

Il écrivait toujours et beaucoup de ses textes demeurent inédits, y compris certains de ceux écrits dans les années 60-70, que les Éditions Papagaio projettent de publier (des romans, des œuvres théâtrales, des nouvelles, des scénarios pour le cinéma). José Agrippino de Paula a aussi mis en scène de nombreux spectacles musicaux et réalisé pliusieurs courts-métrages, certains tournés en Afrique, ainsi qu’un long-métrage, Hitler 3º Mundo, considéré par la critique comme un chef-d’œuvre du cinéma underground brésilien. En 2006, il fit l’objet du documentaire de la cinéaste et psychanalyste Miriam Chnaiderman, souvent primée, Passeios no Recanto Silvestre.

Ouvrages :
- PanAmérica (2008)


Presse
PanAmérica dans le cahier livres de Libé

Mathieu Lindon parle de PanAmérica de José Agrippino de Paula dans le cahier livres de Libé du 7 février 2008.

> Lire l’article


Web
Article d’Alfredo Aquino sur PanAmérica

Article d’Alfredo Aquino sur PanAmérica sur le blog d’écrivains brésiliens VerdesTrigos (en portugais).

> Lire l’article


Web
PanAmérica sur Radio France

Une dépêche AFP sur PanAmérica de José Agrippino de Paula, traduit du brésilien par Emmanuel Tugny, reprise sur le site de Radio France.

> Lire l’article



Entretien sur PanAmérica avec Emmanuel Tugny

Lecture de PanAmérica de José Agrippino De Paula

Présentation de PanAmérica de José Agrippino De Paula

Copyright
Top