Accueil
Nous contacterPlan du site
Actualité
L'équipe des E.L.S.
Catalogue
A paraître
Blog des ELS
La Revue Littéraire
TV6

recherche

Blog-Annuaire 3615 TV6 - <<< retour annuaire

Childeric Muller

Biographie Wikipedia

Childéric Muller, né le 3 avril 1963, est un animateur et producteur de télévision d’émissions télévisées et radiodiffusées. Devenu homme politique, réputé proche de François Bayrou, il est élu au conseil municipal de Marseille en mars 2008, puis nommé au cabinet du maire en 2014, tout en poursuivant son activité professionnelle dans la production TV.

Dans les années 1980, Childéric Muller anime des émissions de radio et de télévision. En 1983 Il rejoint Antenne 2 en tant que journaliste scientifique, avant de produire et de présenter des émissions spéciales sur The Cure, Indochine (groupe) ou Sade Adu pour Les Enfants du rock (en 1985). Dans le même temps, il officie sur l’antenne de La Voix du Lézard et participe à la fondation de Skyrock. Patrice Blanc-Francard, directeur des programmes de la chaîne musicale TV6 l’engage afin de présenter le talk-show Système 6, émission quotidienne phare de la chaîne, où de nombreuses vedettes feront leurs débuts en tant que chroniqueurs TV (Jean-Luc Delarue, Charlotte Valandrey, Philippe Vandel…). Après la décision gouvernementale de ré-attribuer les fréquences, il mène la manifestation sur les Champs-Élysées contre la fermeture de TV6 et Radio puis rejoint la station de radio RMC et La Cinq où il présente et produit des émissions axées sur la musique, la bande dessinée et la culture populaire des 15/30 ans (notamment Childéric dans Dimanche 5 ou le Multitop). Ses émissions deviennent le lieu de passage incontournable de toutes les stars de la pop, de The Cure à James Brown ou Elton John, en passant par Indochine (groupe) ou Patrick Bruel.

De 1987 à 1989, il est l’emblème de la « carte Jeunes » du ministère de la jeunesse et des sports, adoptée par plus d’un million de jeunes entre 15 et 24 ans, dont les publicités diffusées au cinéma et à la télévision reprennent le slogan qu’il invente : "Si Tu Payes Le Prix T’As Rien Compris" qui deviendra culte.(souvent confondue à tort avec la carte sncf).

Parallèlement et jusqu’en 1991, il anime les tranches quotidiennes de RMC. Il participe à l’époque au comité d’antenne de la radio monégasque.

Début 1991, âgé de 27 ans, Childéric annonce qu’il veut « rejoindre le club des 27 sans passer par la case cercueil », et met fin à sa vie médiatique. Il disparaît des écrans, se marie et abandonne toute activité publique.

Biographie Jeunesse

Childéric Muller grandit à Marseille. Il crée le fanzine Antibof durant ses années de lycée et devient à 16 ans l’agent de plusieurs groupes de rock locaux. Il débute sa carrière à la radio, avant même sa majorité, notamment sur l’antenne de la station locale Radio Star et écrit ses premiers articles pour Le Méridional. Il s’établit à Paris afin d’étudier à l’Institut pratique du journalisme (Université Paris-Dauphine - IPJ) en même temps qu’il collabore à plusieurs publications dont Le Matin de Paris, VSD (magazine) ou Le Chasseur français et anime des émissions sur plusieurs radios1. Mais Childéric, passionné de musique, écrit surtout pour des magazines musicaux comme Rock en Stock, Show Mag et Vinyl2. Carrière télévisuelle

Dans les années 1980, Childéric Muller anime des émissions de radio et de télévision3. En 1983 Il rejoint Antenne 2 en tant que journaliste scientifique, avant de produire et de présenter des émissions spéciales sur The Cure, Indochine (groupe) ou Sade Adu pour Les Enfants du rock (en 1985). Dans le même temps, il officie sur l’antenne de La Voix du Lézard et participe à la fondation de Skyrock. Patrice Blanc-Francard, directeur des programmes de la chaîne musicale TV6 l’engage afin de présenter le talk-show Système 6, émission quotidienne phare de la chaîne4, où de nombreuses vedettes feront leurs débuts en tant que chroniqueurs TV (Jean-Luc Delarue, Charlotte Valandrey, Philippe Vandel…). Après la décision gouvernementale de ré-attribuer les fréquences5, il mène la manifestation sur les Champs-Élysées contre la fermeture de TV6 et Radio7 puis rejoint la station de radio RMC et La Cinq où il présente et produit des émissions axées sur la musique, la bande dessinée et la culture populaire des 15/30 ans (notamment Childéric dans Dimanche 5 ou le Multitop). Ses émissions deviennent le lieu de passage incontournable de toutes les stars de la pop, de The Cure à James Brown ou Elton John, en passant par Indochine (groupe) ou Patrick Bruel6.

De 1987 à 1989, il est l’emblème de la « carte Jeunes » du ministère de la jeunesse et des sports, adoptée par plus d’un million de jeunes entre 15 et 24 ans, dont les publicités diffusées au cinéma et à la télévision reprennent le slogan qu’il invente : "Si Tu Payes Le Prix T’As Rien Compris" qui deviendra culte7.(souvent confondue à tort avec la carte sncf).

Parallèlement et jusqu’en 1991, il anime les tranches quotidiennes de RMC. Il participe à l’époque au comité d’antenne de la radio monégasque.

Début 1991, âgé de 27 ans, Childéric annonce qu’il veut « rejoindre le club des 27 sans passer par la case cercueil », et met fin à sa vie médiatique. Il disparaît des écrans, se marie et abandonne toute activité publique. Carrière de producteur

À partir de 1991, Childéric Muller se consacre à la production télévisuelle. Il produit des programmes pour la chaîne TMC, ainsi que Toute la ville en parle, émission présentée par Guillaume Durand et diffusée en première partie de soirée par TF1 et prépare avec Patrick Sébastien la suite du « Grand Bluff ». En 1993, il devient directeur du développement de Grundy Television (en) puis Directeur Général de Grundy France/Pearson/Fremantle (la société Grundy est ensuite achetée par Pearson Television, qui deviendra en 2001 FremantleMedia). Il participe au lancement et au suivi de nombreux programmes diffusés en France (Questions pour un champion, 100 % Question, À table avec Maïté…). Au sein de l’European program comitee, il travaille sur les stratégies des grandes chaînes européennes, participe aux trainings Drama and fiction et anime de nombreux séminaires sur le management de l’audio-visuel. Childéric Muller lance également à cette époque plusieurs programmes français à l’étranger (Pour la vie ou La Fureur…) en Espagne, Italie, Grande-Bretagne et Amérique Latine par exemple.

Il décide de quitter ses fonctions de directeur général de Grundy France (Groupe FremantleMedia) courant 19998. Il rejoint brièvement Réservoir Prod pour y épauler Jean-Luc Delarue9.

En 2000, il fonde la société WAÏ TV qui produit notamment plusieurs séries de clips diffusés en première partie de soirée sur toutes les chaînes françaises à l’occasion du Printemps des Poètes9, ainsi que des programmes de divertissement comme Code de la route, le grand examen, animé depuis 2003 successivement par Patrice Laffont, Gaël Leforestier, Sandrine Quetier puis par Julien Courbet. La 1re émission, diffusée par France 2 en 2003, attire près de 11 millions de téléspectateurs et reste le record dans la catégorie divertissement pour le service public, sa part d’audience s’élève à 52 %. Le format est ensuite adapté par WAÏ TV avec le même succès d’audience dans de nombreux pays étrangers notamment sur ITV1 (UK-7 millions de téléspectateurs) ou Keshet Aroutz 2 (Israël) et régulièrement repris sur les chaïnes Françaises10. comme en 2008 sur TF111. ou en 2011 sur France 2 sous le titre Code de la route, à vous de jouer !2. Waï TV produit d’autres émissions spéciales, comme Respect ou La Télé de A à Z sur Francetélévisions ou Français, la grande interro ! diffusée par TF1 et présentée par Laurence Boccolini et Jean-Pierre Foucault, avec la participation de Bernard Pivot. En 2012, France 2 diffuse La Grande révision, du certif au bac, également présentée par Julien Courbet, qui permet à tous les téléspectateurs de prendre part gratuitement au jeu grâce à l’application UPinTV12. D’autres émissions spéciales sont produites par Childéric en Grande-Bretagne sur ITV1 dont Great british Pop music Test ou Great British Spelling Test. Avec sa société WAÏ TV il a également créé pour les chaînes du câble, du satellite (dont TPS, TPS Foot ou Club Nelly sur Teletoon).

Childéric Muller poursuit son activité de producteur, conjointement à son mandat politique. Carrière politique

Lors des législatives de 2007 Childéric Muller est candidat soutenu par l’UDF-Mouvement démocrate dans la première circonscription des Bouches-du-Rhône, 1re circonscription. Avec 2 343 voix, il se place 3e derrière l’UMP et le PS mais devant le Front national13.

Lors des municipales de 2008, il est tête de liste dans le premier secteur de Marseille, conduisant la campagne du Mouvement démocrate (MoDem)(1er et 7e arrondissements pour la liste Démocrates et écologistes avec Jean-Luc Bennahmias). C’est au terme de ces élections qu’il est élu conseiller de Marseille14 avec quatre de ses colistiers15.

Depuis 2008, il réalise la communication télévisée expression directe du MoDem. François Bayrou le nomme responsable de la commission communication du Mouvement démocrate en 200916 et lors de la campagne présidentielle 2012 il signe avec FJA les films officiels du candidat.

Childéric Muller est président du comité MoDem de Marseille17 et conseiller national du Mouvement Démocrate18.

En avril 2014, il est nommé conseiller spécial de Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, en charge de culture et de communication, des grands évènements et de la diversité au sein de son cabinet.


Copyright
Top